Gestion des finances d’une PME : par qui et comment ?

Finance d'entreprise

Comme dans d’autres entreprises, le financement des entreprises est une fonction indispensable dans une PME. La bonne gestion des finances est essentielle pour le succès et la pérennité de l’entreprise. Cela implique la gestion des ressources ainsi que des activités financières. Découvrez qui gère et comment gérer les finances d’une PME.

Gestion financière d’une PME : l’expert-comptable

Le succès de toutes entreprises dépend de la gestion financière. Pour la survie de celles-ci, la gestion financière doit être confiée à un expert-comptable. Ce dernier joue un rôle important au sein de l’entreprise. Il donne des conseils financiers, conserve des informations authentiques sur les documents financiers et vérifie les comptes.

D’ailleurs, vous pouvez trouver un expert-comptable à Waterloo pour gérer les finances de votre entreprise. Mis à part la tenue de livres et de la recherche de moyens de réduction des coûts, l’expert-comptable propose aussi plusieurs services permettant de maintenir la santé financière de l’entreprise.

En effet, il peut montrer toutes les possibilités d’économies sur les impôts et informer toutes les réformes sur la déclaration de TVA. Il réalise également une analyse approfondie des états financiers et des dépenses de l’entreprise. Cela permet de s’assurer que les fonds sont dépensés le plus efficacement possible. Comment gérer alors les finances d’une PME ?

La trésorerie : indispensable dans la gestion des finances

Pour gérer efficacement les finances d’une PME, il est nécessaire d’accorder suffisamment d’importance sur la trésorerie. Effectivement, la trésorerie est indispensable pour faire face à une croissance de l’activité ou lors des phases de conquêtes. Elle est un peu le nerf de la guerre pour une PME.

En période d’exploitation, il faut acheter des matériaux ou des marchandises, effectuer des opérations marketing. Ensuite, il faut délivrer et facturer les produits ou services. Or, il faut généralement attendre pour encaisser les créances. Un délai durant lequel l’argent n’est pas disponible pour un nouveau cycle.

Pourtant, cette période d’inertie demande un matelas de liquidités permanent. La trésorerie est donc un domaine très sensible qu’il faut suivre de façon régulière. De plus, la combinaison des contraintes rend les choses plus complexes.

Gérer les finances d’une PME : maîtriser les coûts

Avec la comptabilité analytique, la maîtrise des coûts est indispensable pour mieux gérer les finances. Ainsi, il est nécessaire de distinguer les différents coûts et budgets. En ce sens, il y a les coûts fixes et les coûts variables. Le premier est un coût dont le montant est indépendant du volume d’activité effectué. Par contre, un coût variable est un coût qui varie proportionnellement au nombre d’unités produites ou vendues.

Ensuite, il y a les charges directes qui se rattachent sans ambiguïté à l’article ou au service concerné. Ainsi que les charges indirectes qui sont utilisées pour mesurer l’impact de différents niveaux d’activité sur le résultat de l’entreprise. Sans oublier les coûts complets dont le calcul prend en compte la totalité des charges directes et indirectes de l’article. Enfin, il y a les coûts par activité (ABC) qui visent à définir le coût réel d’un produit ou service.

Lorsque la structure des coûts est déterminée, il ne reste plus qu’à préparer le budget annuel. Ce dernier traduit en chiffres le programme d’action de l’entreprise. En général, le budget d’une PME se construit sur 12 mois, pour la durée de l’exercice. Cependant, d’autres sociétés se projettent au-delà. Dans tous les cas, le budget doit être terminé avant le début de l’exercice concerné.

Partagez !

PinIt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *