Comment mieux appréhender les mauvaises nouvelles au travail ?

Comment mieux appréhender les mauvaises nouvelles au travail ?

21 mai 2024 Non Par Faustine d'Arsenault

Les succès et les échecs font partie de la vie professionnelle. Certes, toutes les entreprises souhaitent profiter des résultats intéressants toute l’année. Malheureusement, à cause de différentes raisons, les mauvaises nouvelles peuvent tomber, du côté marketing comme organisationnel ou autre, les dirigeants et les employés ne peuvent qu’en faire face. Mais comment annoncer les mauvaises nouvelles au travail ? Suivez ce guide pour vous aider à garder la tête haute avec toute votre équipe.

Prendre du recul et analyser la situation

Alors que les recettes ont largement diminué, ou que des clients potentiels abandonnent leurs commandes régulières, il n’est pas question de blâmer votre équipe. Une fois que la mauvaise nouvelle tombe, il convient de prendre l’air. Rejoignez un salon de thé pour reprendre le calme et bien penser à des informations à ne pas négliger. Vous avez intérêt à essayer de comprendre les raisons de votre défaite avant d’en parler à vos supérieurs. Par la suite, comme il s’agit d’une réalité en interne, concernant tous les employés, organiser une petite réunion ou encore une séance de partage s’avère incontournable.

appréhender mauvaises nouvelles

Choisir le bon moment pour discuter avec son équipe

Certes, des mauvaises nouvelles doivent être assimilés rapidement pour trouver une solution d’urgence. Ce qui ne vous permet pas d’effrayer votre équipe sans penser à ce que vous allez dire. Notez sur un bloc-notes des informations bien ordonnées pour un échange fructueux.

Laissez votre équipe terminer les tâches les plus difficiles de la journée le matin. Puis, au début de l’après-midi, organisez une séance de partage pour aborder le sujet. Il est préférable de donner la parole à tout le monde, pour que vous puissiez comprendre les points faibles et aussi dénicher ensemble des solutions pertinentes. Protégez vos collaborateurs des sentiments de culpabilité pour avancer rapidement. Les échecs ne devraient pas être un frein à l’épanouissement des employés de votre marque.

Etablir un plan d’action

Les mauvais résultats sont un point de nouveau départ pour redéfinir les principes et les objectifs de l’entreprise. Après un bilan négatif de votre marque, il est temps de trouver des alternatives plus intéressantes. Essayez de comprendre vos points faibles. Par exemple, une erreur de ciblage pourrait-être le blocage. Si vous souhaitez commercialiser des produits de beauté, concevoir des contenus publicitaires pour les universitaires n’est pas trop approprié. Il est plus raisonnable de cibler les jeunes mariées et mères de famille qui ont une source de revenus stables. Les étudiants pourraient s’intéresser à vos produits, mais ne seront pas forcément vos clients réguliers.

Si vous remarquez que vos produits sont intéressants, mais qu’ils ne sont pas encore assez connus sur le marché, essayez d’optimiser le budget de communication. Sans oublier de bien choisir les canaux à privilégier. A l’ère de la digitalisation, concentrez-vous sur les réseaux sociaux et les publicités sur les moteurs de recherche performants. Vous aurez par exemple à proposer une promotion de quelques produits sur votre page Facebook, en misant sur une publication sponsorisée de quelques dollars.