Le travail d’un professionnel des feux d’artifice

feu d'artifice

Les extraordinaires feux d’artifice sont le produit de l’excellent travail de l’artificier. En effet, en plus d’être le créateur du show et également technicien, le professionnel de feux d’artifice, par son talent, émerveillent les petits et grands lors des différents événements. Cependant, pour pouvoir produire un tel spectacle et éviter les accidents, l’artificier doit répondre à certaines conditions.

Les compétences d’un artificier

Tout d’abord, le professionnel de feu d’artifice doit connaître et se conformer à la réglementation en pyrotechnie. En effet, il doit pouvoir identifier des feux d’artifice de qualité professionnelle facilement,Ensuite, il doit prendre connaissance des besoins du client en effectuant des recherches, et ainsi faire un plan des effets à réaliser.

L’artificier aussi comme obligation de lire et respecter les normes concernant les effets à utiliser. D’ailleurs, la rédaction d’un devis, le choix du bon matériel et ainsi que le respect des horaires lui incombent. Le plus important est qu’un artificier doit d’être capable de manipuler les technologies dernières cri ainsi que les programmes numériques spécifiques.

Les qualités requises

En matière de qualité, le professionnel du feu d’artifice est sensible artistiquement et a le sens du spectacle. En effet, en tant que concepteur, c’est lui qui dessine et adapte au préalable les images issues de son inspiration ainsi que les effets qui vont se produire quand la fusée éclatera. Il existe divers magasins de feux d’artifice de qualité en ligne, comme magasin-feux-artifice.be.

Par ailleurs, il est essentiel qu’un artificier dispose d’une certaine capacité d’adaptation, d’observation, de résistance au stress et d’une bonne condition physique. Car il doit pouvoir réagir efficacement au cas où un incident imprévu se produirait. De même, il est flexible, débrouillard, rigoureux et minutieux, prudent, patient, mais surtout, il doit avoir des notions de gestion.

Sur le cadre professionnel

Généralement, l’artificier travaille en tant qu’indépendant. En effet, il exerce son activité, en principe, à l’extérieur et dépend de la météorologie. À cet effet, des déplacements réguliers sont nécessaires et causent également des horaires irréguliers en fonction des occasions. Cependant, ses compétences peuvent être nécessaires pour le cinéma afin de produire des effets spéciaux.

De ce fait, quand le professionnel est invité dans le cadre de la cinématographie ou d’un spectacle, il est amené à travailler en collaboration avec les producteurs, les musiciens, les metteurs en scène, ainsi de suite. D’ailleurs, on parle d’un métier dangereux, qui nécessite une certaine expérience et le respect des conditions de sécurité.

Les conditions exigées

La production, la détention, la mise sur le marché, la vente, l’emmagasinage, le transport ainsi que l’utilisation des produits explosifs sont soumis à une réglementation dont l’artificier doit respecter. En effet, le travail d’artificier est régi par l’arrêté royal du 3 mars 2010 portant objet la mise sur le marché d’articles pyrotechniques.

D’après cet arrêté, l’artificier doit avoir en sa possession un certificat de qualification octroyé par un organisme de certification suivant la norme NBN EN ISO/IEC 17024. Ladite certification s’agit des artifices de divertissement de catégorie F3 et F4, mais également des articles pyrotechniques réservés au théâtre de catégorie T1 et T2.

Partagez !

PinIt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *