La livraison de mazout rapide et efficace

Les attentes légitimes et actuelles des consommateurs sont la commande facile du mazout et la livraison rapide, sans mauvaise surprise.

Mais pour profiter d’une livraison de mazout optimale, chaque client doit veiller, de son côté, à quelques points d’attention.

Avant la livraison de mazout, le client doit s’assurer de la citerne qui doit être aux normes.

La détention à son domicile de combustible comme le mazout de chauffage est encadrée par la loi afin de garantir une juste prévention de risques liés notamment à la sécurité et à l’environnement. A ce niveau, c’est la responsabilité du propriétaire de la citerne qui est engagée.

Pour une première livraison de mazout, le client devra être présent. Pour les livraisons suivantes, dans la mesure où le livreur peut accéder directement et facilement à la citerne, la présence du client n’est pas forcément requise. Pour une livraison de mazout rapide, efficace et sans surprise, elle est toutefois souhaitée que chaque client doit veiller à faciliter l’accès à la citerne ou, du moins, à la bouche de remplissage.

Qu’elle soit aérienne, dans une pièce à l’intérieur de l’habitation, ou enterrée, la citerne doit pouvoir être remplie facilement. Idéalement, la bouche de remplissage doit être accessible depuis la voie publique, afin de permettre une livraison de mazout rapide, qui n’occasionne pas trop de désagréments à la circulation et au voisinage, et qui n’exige pas du livreur de devoir entrer dans l’habitation.

Si la citerne est difficile d’accès, il est important de le préciser au moment de la commande, afin que le fournisseur puisse prévoir l’équipement et le temps nécessaires à la livraison de mazout.

Parce qu’il n’est pas toujours évident de connaître précisément la quantité résiduelle de mazout dans la citerne, il est difficile de savoir quelle quantité exacte commander. Afin d’éviter tout débordement à la livraison, il faut installer un système anti-débordement.

Il en existe de deux types :

  • le sifflet

C’est le système le moins coûteux et le plus simple. On utilise la tuyauterie de ventilation de la citerne. L’air présent dans la citerne vide est évacué par un tuyau au fur et à mesure que celle-ci se remplit. Grâce à la pression de l’air dans le tuyau, un sifflement est émis par le dispositif. Une fois la citerne suffisamment remplie, le sifflement s’arrête. C’est le signal indiquant au livreur qu’il faut fermer la vanne.

  • la sonde électrique

Il s’agit d’un dispositif installé au niveau de la cuve. Il comprend un capteur qui est connecté au camion de livraison. Il permet de stopper automatiquement la livraison une fois que le niveau de mazout atteint le capteur. Cette solution est principalement recommandée quand la tuyauterie de ventilation de la citerne est éloignée de la bouche de remplissage.

Il est primordial de laisser la chaudière éteinte avant, pendant et quelque temps après la livraison de mazout. Le risque est que les résidus de fond de cuve mélangés au fioul ajouté viennent colmater le filtre ou obstruer le gicleur si la chaudière se met en route pendant ou juste après le remplissage.

Une fois la livraison de mazout terminée, il faut compter deux heures avant d’allumer à nouveau la chaudière, le temps que les particules redescendent au fond de la cuve.

Avant d’acheter le mazout, il faut  demander conseil au revendeur. Il pourra aider à choisir le mazout le mieux adapté à l’installation.

Partagez !

PinIt