Mark Zuckerberg a créé une intelligence artificielle qui contrôle sa maison

Maison Zuckerberg

Mark Zuckerberg, le CEO de Facebook a démontré le projet d’intelligence artificielle sur lequel il a travaillé sur son temps libre en Septembre.

Zuckerberg a partagé ses plans lors d’une séance de questions et réponses en direct de la mairie de Facebook à Rome, la démo sera peut être disponible d’ici le mois prochain. Focus.

 

 

Un projet innovant

Heureux et excité autour de son nouveau projet, Zuckerberg affiche le grand sourire avec la création de l’intelligence artificielle, visant à apporter un meilleur contrôle de plus de fun à sa maison. En janvier, le chef Facebook a révélé que, dans le cadre de son «défi personnel» annuel, il voulait construire un IA capable de contrôler sa maison comme la température, y compris l’éclairage, la température, les appareils électroménagers, la musique, … et même divertir Max, sa fille) ». À l’époque, Zuckerberg était comparé à Jarvis de Iron Man par les internautes. Et aujourd’hui il semble relever le défi. « Je suis arrivé à ce point où maintenant je peux contrôler les lumières, les portes, la température, car elles sont programmées pour écouter seulement mes voix… et je suis impatient de pouvoir le montrer au monde, c’est génial, car je parviens à interagir avec tous ces ingénieurs de Facebook qui font tout ce travail d’AI génial dans la reconnaissance faciale et de la parole, l’apprentissage de mots … ».

La mise en place de Jarvis

«Avant de pouvoir construire une IA, j’ai d’abord besoin d’écrire du code pour relier ces systèmes, qui parlent tous des langues et des protocoles différents», explique le fondateur de Facebook. En outre, la plupart des appareils ménagers ne sont même pas encore connectés à Internet. Il est possible de contrôler certains d’entre eux en utilisant des commutateurs d’alimentation connectés à Internet qui permettent de les mettre sous tension et hors tension à distance. Pour que des assistants comme Jarvis puissent contrôler tout ce qui se passe dans les foyers, les appareils connectés sont indispensables. L’industrie a besoin de développer des API et des normes communes pour instaurer un langage des appareils. De là, le génie de Facebook a enseigné à Jarvis à répondre au texte avant de reconnaitre les visages et les voix. Cela a commencé avec des mots clés simples, tels que «chambre à coucher», «lumières» … et évolué pour être plus spécifique à chaque pièce.

 
Il faut s’attendre à ce que l’intelligence artificielle commence à surperformer les êtres humains. Conçues sur la base des sens humains fondamentaux comme la vue, l’ouïe, la langue,, ces assistants pourront aider les utilisateurs à mieux gérer leurs maisons. Dans les prochaines années, il est possible d’avoir des systèmes informatiques intelligents, qui feront le travail à la place des humains.

Partagez !

PinIt