Les drones privés, ce nouveau phénomène de mode

drone

L’usage des drones n’a pas fini de surprendre et continue encore de couler l’encre. Toutefois, une question récurrente demeure en suspense pour que la législation accepte leurs vols : c’est la question de vie privée.

À la Drone world expo de San José, le débat sur cette question a été très tendu. Seulement la situation actuelle oblige de nombreux utilisateurs à se tourner vers cette nouvelle technologie, qui présente de nombreux avantages.

1- Les avantages

Les drones peuvent être d’un soutien très efficace pour assister les forces de l’ordre sur les opérations de sauvetage ou de neutralisation de malfaiteurs, aider au respect de la loi et garantir la sécurité des individus et de leurs biens. Un autre avantage majeur de l’utilisation des drones est au niveau de la rapidité express. En effet, des sites comme Amazon ou Alibaba sont entrain de développer des programmes qui prévoient l’usage de drones pour livrer des colis en un temps record. Parmi ces autres avantages, on peut aussi parler de la capacité à évoluer dans des zones difficiles d’accès, dangereuses ou polluées avec une vision à 360° et des prises de vue en haute définition.

2- Les inconvénients

Toutefois, qui parle d’avantages parle évidemment d’inconvénients. Concernant les drones, le principal souci est lié à un problème de la confidentialité et du respect de la vie privée. En effet, le risque concerne principalement les possibilités d’espionnages, mais aussi la pollution sonore considérable que peuvent produire les drones. Il est difficile de prévoir les différentes réactions des individus si un drone non identifié venait à pénétrer dans leurs propriétés, d’où l’intérêt de beaucoup miser sur la pédagogie en sensibilisant le public sur le bon comportement à adopter dans ce cas de figure. Autre des inconvénients est qu’étant manipulé à distance, ils ne sont pas capables d’improviser aucune manœuvre, un petit moment d’inattention peut avoir de lourdes conséquences. Par ailleurs, les drones peuvent survoler des espaces privés sans être détectés par des systèmes de radars, cela pourrait être néfaste si des gens mal intentionnés venaient à charger un drone d’explosifs.

3- La solution du programme NoFlyZone

Pour régler ce problème de sécurité et de respect de la vie privée, le programme NoFlyZone a vu le jour. Comme son nom l’indique, il permet aux particuliers de prémunir leur résidence contre le survol de drones. L’utilisateur renseigne juste son adresse sur le site de l’entreprise qui l’intègre alors dans sa base de données et qu’elle transmet à ses partenaires fabricants de drones. Ainsi les drones sortant des usines évitent ces zones indiquées. Actuellement en France, environ 3 000 personnes ont trouvé du travail grâce à l’utilisation des drones. Ces machines sont considérées comme étant utiles à l’homme, même si le public émet des inquiétudes en matière de sécurité et de vie privée qui ralentissent l’adoption de cette technologie à grande échelle. En attendant un nouvel arrêté ministériel entrera en vigueur le 1er janvier pour réglementer leur utilisation.

Partagez !

PinIt