Les secrets du rachat de Runstastic par Adidas

Editeur d’applications mobiles sportives très populaires, Runtastic a été acquis par la marque de vêtements de sport Adidas Group. Ce dernier a marqué un grand coup face à son principal concurrent Nike pour s’offrir Runtastic, pour une somme colossale de 220 millions €. Il est connu pour ses applications de sport, de santé et d’endurance pour smartphones, qui totalisent plus de 140 millions de téléchargements au total, avec environ 70 millions d’utilisateurs enregistrés au moment de l’acquisition.

1-Un investissement de taille

Le plus grand actionnaire dans Runtastic était le géant allemand des médias Axel Springer avec sa filiale d’investissement Axel Springer Digital Ventures, qui détenait 50,1 % de la société. Les autres actionnaires principaux étaient l’autrichien Dr Johann Hansmann et les fondateurs de la société Florian Franco, Alfred Luger, René Giretzlehner et Christian Kaar, qui seront tous aux commandes pour faire fonctionner Runtastic au sein du Groupe Adidas. Runtastic conserve son entité propre au sein du Groupe adidas, et continue d’opérer à partir de ses bureaux à Linz, en Autriche, à Vienne et à San Francisco. De nouvelles d’idées, de nouveaux produits et des optimisations sont au programme au lendemain du rachat de Runtastic, appuyé par les ressources de son nouveau propriétaire.

2- Les défis d’Adidas

Adidas a la conviction de construire avec Runtastic une panoplie de produits connectés et uniques et s’assurer un portefeuille clientèle inégalée avec les membres de la communauté existants et les futurs utilisateurs. Selon le PDG Herbert Hainer, l’acquisition a pour but d’inciter les 70 millions de clients de Runtastic, à la vente croisée des autres produits du Groupe Adidas. En d’autres termes, l’équipementier cherche à développer une base d’utilisateurs très engagés et tirer profit de la puissance du large portefeuille de produits de Runtastic. Adidas souhaite élargir son offre avec la remise en forme numérique et s’impliquer davantage dans la course et le jogging. L’éditeur offre une belle opportunité à l’équipementier d’accéder à d’autres créneaux avec une part de marché déjà existante. Le catalogue de l’éditeur reste diversifié avec des applications mobiles pour les amateurs de vélo, les logiciels d’analyse du sommeil, les montres GPS,… Adidas a récemment lancé l’offre micoach, avec des traqueurs d’activité et un ballon de foot intelligent pour s’inscrire dans le nouveau souffle offert par Runtastic.

Partagez !

PinIt