Auto-entrepreneurs, apprenez à faire vos devis !

Vous êtes autoentrepreneur ? Sachez qu’un devis ne se prend pas à la légère et la loi définit un cadre et des obligations pour les professionnels quant à l’émission d’un tel document. En effet, le devient automatique dès que la valeur de l’opération dépasse la valeur de 150 euros. D’ailleurs, en tant qu’auto-entrepreneurs, il est évident qu’une opération de plus de 150 euros est sans doute une bonne affaire. De plus, c’est une preuve juridique non négligeable et il ne faut jamais travailler sans qu’un devis ait été établi au préalable.

D’abord, il faut savoir faire une estimation de prix

En tant qu’autoentrepreneur, faire une estimation de prix est une opération délicate, mais nécessaire. En effet, le devis est la carte visite de votre entreprise et reflète votre image, votre crédibilité et représente un élément déterminant dans la prise de décision du client. Sur cette base, faire une estimation de prix est très difficile, mais si elle est réussie, elle constitue un parfait motif pour motiver la décision du client. La plupart du temps, vous serez amené à justifier vos tarifs et il faut avoir en tête que les consommateurs sont de plus en plus averti par rapport aux prix.

Comment réaliser un devis auto-entrepreneur ?

Pour faire un modèle de devis Excel, l’essentiel est de connaitre d’abord le coût de sa prestation. Pour se faire, certains éléments sont à prendre en compte, notamment le prix de revient, l’apport personnel de créativité et les droits d’utilisation et le prix du marché. Le prix de revient, c’est le temps et l’effort consacrés à la recherche de prospects. Pour l’apport personnel de créativité, c’est la valeur ajoutée liée à votre prestation. Quant aux droits d’utilisation, il existe des barèmes spécifiques suivants le type d’activité exercé. Enfin, le prix du marché c’est l’étude de marché qui vous permet de faire ressortir tous ces éléments.

Faire un devis autoentrepreneur : les mentions obligatoires

Pour faire un devis autoentrepreneur, il y a quelques mentions obligatoires qui doivent y figurer pour que le devis puisse avoir une valeur juridique. Il s’agit des mêmes mentions obligatoires que la facture et se présente ainsi :

  • La date de début et la durée de la prestation
  • La période de validité du devis
  • Le caractère gratuit ou payant du devis
  • La mention « devis reçu avant exécution des travaux »
  • Le prix de la prestation
  • Les conditions de révision du prix
  • La date de la mention manuscrite « bon pour accord » du client
  • La signature de chaque partie

Partagez !

PinIt