Le coworking un mode de travail moderne

Le coworking

Créé aux États-Unis dans les années quatre-vingt-dix, le travail coopératif, dénommé coworking est devenu actuellement un type d’organisation de travail très répandu dans le monde. Il s’agit d’un espace de travail partagé réunissant plusieurs opérateurs dont les domaines d’activité ne sont pas forcément les mêmes.

C’est une organisation de travail notamment adaptée aux valeurs actuelles des jeunes entrepreneurs préférant ce genre d’environnement au bureau traditionnel. Aussi faut-il comprendre le fonctionnement de cette nouvelle méthode avant de s’étaler sur les avantages et les éventuels inconvénients qu’elle présente.

Fonctionnement du coworking

Les fonctionnements des espaces de coworking varient selon son administrateur. Il peut s’agir d’un local créé et animé par une société privée, certaine par des collectivités afin d’instaurer des espaces économiques privés ou bien d’autres qui sont loués par des entreprises aux bénéfices de leurs salariés. Tous sont regroupés par les mêmes fondements : partage d’expériences et de vécus, mutualisation des ressources, créativité.

C’est également, un espace de rencontre et de collaboration entre des personnalités différentes. On l’appelle aussi le tiers lieu où une nouvelle communauté se crée et d’où les projets collectifs émergent.

L’objectif du coworking étant de favoriser les échanges et synergies entre les entrepreneurs.

Les privilèges du cotravail

Pour les travailleurs autonomes, le coworking est une alternative de travail très intéressante qui lui permet de disposer d’un espace de travail en dehors de chez soi et de rompre l’isolement et la solitude. En effet, ces professionnels indépendants choisissent cette méthode afin de retrouver une ambiance de travail collectif.

Les échanges entre les entrepreneurs permettent de développer leur activité, de créer des alliances, et de regrouper leurs compétences. Cette collectivité contribue à l’amélioration de la productivité.

Certains locaux comme des espaces coworking Amsterdam par exemple, partagent les frais liés aux fonctionnements. Ce paiement en groupe des frais permet de limiter les dépenses de chacun.

Le fonctionnement du coworking est très flexible, la location d’un poste de travail se fait à la journée, au mois ou à l’année selon les besoins des locataires.

Malgré tous ces avantages et bien d’autres qui ne pourront être énumérés, le coworking n’est pas adapté à tout le monde.

Les inconvénients du coworking

Le coworking n’est adapté que pour une petite entreprise en démarrage ou avec une activité dématérialisée. Lorsque l’entreprise se développe, il y aura plus de personnels embauchés, plus de matériels à utiliser et il faudrait un endroit où recevoir les partenaires.

La confidentialité n’existe pas dans un espace de coworking. Ainsi, pour les professions dont les secrets professionnels sont précieux, l’espace de travail n’est pas la solution idéale.

Certains travailleurs apprécient de travailler dans la tranquillité. Or un coworking est un endroit très animé, c’est, d’ailleurs, l’ambiance du travail que l’on recherche. Ainsi, pour être un coworker, il faut être capables de travailler dans un environnement avec un minimum de capacité sonore.

Il s’avère que les conversations informelles entre les coworkers font perdre du temps. Car pour d’autres travailleurs, le temps est précieux. Donc, malgré le besoin d’une ambiance conviviale, il faut faire aussi limiter les discussions inutiles pour le respect des autres cotravailleurs.

Partagez !

PinIt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *