Comment décrocher un emploi chez Google ?

Selon Glassdoor, 91 % recommanderaient Google à un ami, et leur PDG a obtenu la cote d’approbation la plus élevée en 2016 (98 %, ce qui est énorme). Comme l’a écrit un employé actuel : « Si vous partez, vous ne regretterez jamais d’avoir cette entreprise sur votre CV. Cela ouvre des portes. » Il existe même un livre intitulé Êtes-vous assez intelligent pour travailler chez Google? Inutile de dire qu’il y a beaucoup de tapage publicitaire autour de la notation d’un emploi chez Google.
Nous avons consulté les évaluations de Glassdoor pour vous donner une idée précise de ce que signifie travailler chez l’une des sociétés les plus recherchées de la planète.

Un employé actuel à Paris confie : « Vous ne pouvez pas trouver une entreprise plus réputée qui mérite réellement le battage publicitaire dont elle fait l’objet. Vous travaillerez sur des projets de pointe et résoudrez des problèmes importants qui ont un impact sur votre communauté et sur le monde. Vous rencontrerez des personnes intéressantes, à savoir vos collègues, vos gestionnaires et vos cadres supérieurs. Vous ouvrirez le journal et verrez votre entreprise aux nouvelles presque tous les jours, et vous en saurez plus sur les projets sur lesquels vous travaillez, ce qui est une bonne chose. »

Le Directeur de programme actuel argumente également dans ce sens : « Des collègues de haut calibre, une atmosphère amicale, un bon équilibre entre travail et vie privée, des processus d’embauche et de promotion relativement objectifs, un large éventail d’opportunités de progression de carrière et, bien sûr, une impressionnante nourriture, une rémunération motivante, des avantages impressionnantes et une reconnaissance de la marque, sans doute le « package » le plus optimal que tout employeur de la planète offre. »

Et ces fameuses interviews sur Google ? L’un des meilleurs endroits pour avoir un aperçu de ce que c’est que d’être dans le processus d’interview Google est de consulter les rapports d’interview sur Glassdoor, où vous pourrez obtenir de précieuses informations privilégiées comme celle d’un ingénieur logiciel qui a décroché le contrat après une interview chez Google :


Interview 1

: Question liée au graphique et à la récursivité.


Interview 2

: Discussion sur la conception d’un système distribué avec écriture/lecture sur différents sites en parallèle.

Interview 3

: Questions relatives au tableau et à l’arbre.

Interview 4

: Concevoir une classe simple pour faire quelque chose. Ni trop dur, ni trop facile non plus. Vous devez très bien connaître les structures de données de base pour envisager différentes conceptions et différents compromis.


Interview 5

: Programmation dynamique, architecture informatique et question d’amélioration de performance de bas niveau qui nécessite une connaissance des Arbres, recherche binaire, etc.

Pendant tout ce temps, on n’est pas épuisé, on apprécie plutôt la conversation dont la clé est la préparation à long terme.

Conclusion

: Ce n’est pas le meilleur qui gagne la course, mais celui qui s’est préparé.

Et lorsque vous vous préparez pour votre entrevue, n’oubliez pas de penser à la rémunération. Glassdoor offre une transparence salariale inégalée.

Selon les données recueillies à partir de plus de 5.000 rapports sur les salaires des ingénieurs en logiciel Google, « le salaire typique d’un ingénieur en logiciel Google est de 126.954 euros. Les salaires des ingénieurs en logiciel chez Google peuvent varier de 82 798 euros à 226 372 euros. Cette estimation est basée sur 5 151 rapports de salaire Google Software Engineer fournis par les employés ou sur des méthodes statistiques. Si l’on tient compte des primes et de la rémunération supplémentaire, un ingénieur logiciel chez Google peut s’attendre à toucher un salaire total moyen de 165 220 euros ».

Partagez !

PinIt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *