Se préparer pour un entretien d’embauche

Vous décrochez un entretien. Pas question de louper le coche ! Préparez-vous pour bien peaufiner cette rencontre décisive.

Les clés pour plaire au boss…

Lors de tous vos entretiens, êtes-vous certain d’avoir eu l’air motivé ? D’avoir souri suffisamment ? Car « le rêve de tout employeur est de trouver une personne bûcheuse et fiable, mais aussi optimiste et décidée, explique le psychiatre et consultant François Lelord. Exprimez-vous d’une manière assurée et confiante, la peur ne doit pas vous paralyser. Vous devez faire preuve de personnalité, sans impertinence. Le ton de la discussion doit toujours rester pro : pas de confidences ou d’épanchement sur votre vie personnelle…

Se valoriser sans critiquer

Quelle que soit votre expérience professionnelle passée, elle doit paraître positive aux yeux de votre interlocuteur. Comment la présenter de manière avantageuse ? « Il faut vous souvenir et parler de toutes les expériences passées que vous avez réussies et qui ont un rapport avec ce poste que l’on va vous proposer. »
On vous pose des questions sur le passé ? Ne vous aventurez pas à critiquer vos anciens collègues ou directeurs. « Sinon, votre futur employeur aura l’impression diffuse qu’un jour, vous critiquerez aussi son entreprise ! » poursuit François Lelord. Même si vous avez vécu l’enfer ailleurs, mieux vaut expliquer que votre départ était prévu dans votre plan de carrière, comme une évolution…

Une préparation

Mettez-vous en selle avant le jour J ! « Pour être capable de parler de manière concise et efficace de ce que vous savez faire, il est très important de vous préparer, éventuellement en simulant un entretien d’embauche avec un ami ou un collègue. » Celui-ci pourra alors vous dire quelles attitudes ou comportements inconscients pourraient vous être néfastes. Ce que disent votre regard, vos gestes et vos hésitations… Cette répétition générale doit s’accompagner d’une recherche sur l’entreprise et d’une anticipation de la discussion. L’entretien d’embauche n’est pas un interrogatoire mais un dialogue. Ainsi, il vous revient de poser des questions sur le poste et votre mission, qui prouveront à votre interlocuteur que vous vous intéressez vraiment à son entreprise…

Soyez pertinent et bonne chance !

Partagez !

PinIt