Ne pas supporter les bavardages : une preuve de créativité !

Travailler avec des collègues dans un bureau en open space peut développer les rapports humains au sein d’un groupe, mais cela a aussi ses inconvénients. C’est par exemple le cas des bavardages, de la musique voire des ‘tocs’ de certains collègues qui font du bruit avec leurs pieds, leurs mains ou leur bouches sans même sans rendre compte. Certains tolèrent parfaitement les chuchotements de leurs collègues et continuent à travailler comme si de rien n’était. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, d’autres ont beaucoup plus de mal. Pourquoi ?

Chut !

D’après une étude menée par des chercheurs de Northwestern University et publiées dans  le journal Neuropsychologia, il existe une corrélation entre une faible tolérance des bavardages et le génie créatif. En gros, votre collègue qui n’arrête pas de faire des remarques à chaque fois que vous vous mettez à papoter ne le fait pas pour vous énerver, mais simplement parce qu’il a une forme de créativité qui l’empêche de se concentrer sur une tâche alors qu’il y a des éléments perturbateurs (vous !).

C’est très compliqué pour ces personnes de se concentrer dans ce contexte. Il ne vous reste plus qu’à laisser de l’espace à la créativité en ne faisant pas de bruit.

Chut ! Chut ! Chut !

Partagez !

PinIt